Cliquez - Glissez l'icone dans votre barre des tâches pour un accès rapide Ou cliquez ici pour l'ajouter au menu démarrer
Loir-et-Cher - Blois - Spectacle

" Le personnage de Gabriel s'inspire de Raymond Casas "

10/08/2017 05:41
Vendredi, Blois se libérera à nouveau de l'occupant allemand. Gabriel, Églantine, Fito… tous seront évoqués par la comédienne Madeline Fouquet. - (Photo archives NR)

Vendredi 11 août, Des Lyres d’été évoque la Libération de Blois avec le spectacle déambulatoire de Madeline Fouquet.

Le spectacle « Libération de Blois » est une fiction de Madeline Fouquet. Commandée par le Musée de la Résistance, de la Déportation et de la liberté de Blois, cette création parle des héros qui ont libéré la ville.

Depuis 2010, il rassemble de plus en plus de spectateurs qui suivent les aventures de Gabriel, Églantine et tous les résistants blésois. Le guide Laurent Quilichini du Musée de la Résistance emmène le public d'un lieu à l'autre, donnant des explications historiques et répondant volontiers au public.
Cette année, le spectacle aura une note plus triste après la disparition en 2016 de Raymond Casas et Pat (Pierre-Alban Thomas).

Une première représentation sous pression

Madeline Fouquet se souvient avec émotion de sa rencontre avec Raymond Casas, dont le personnage qui se nomme Gabriel dans son spectacle s'inspire beaucoup. « Laurent Quilichini m'avait prévenue que lors de la première déambulation, Raymond Casas pourrait être là, et qu'il pouvait intervenir ! J'avais une pression folle ! Donc le spectacle commence et j'arrive en chantant. Aussitôt, il se met aussi à chanter. Au deuxième chant, il démarre aussi au quart de tour, et il a continué avec moi. C'était très rigolo, parce que lorsqu'on demandait un chant à Raymond, il en chantait trois ! »
Pour que le spectacle puisse continuer, il a fallu que Laurent Quilichini intervienne. Et ensuite, le résistant a suivi toute la déambulation…
Elle se souvient aussi que lors de la troisième scène, quand elle joue le rôle d'Églantine, la petite amie de Gabriel, elle crie : « Gabriel, reviens ! » et elle entend une voix qui lui répond : « Je suis là mon amour ! » C'était encore Raymond Casas.
Et c'est un autre moment très chargé en émotion qui s'est déroulé à la fin de la déambulation, au moment du Chant des partisans. « C'est un chant très fort et je ne savais pas si j'allais pouvoir le chanter sans pleurer. Au moment des saluts, je suis allée vers Raymond, je lui ai pris les mains et j'ai vu que lui aussi avait les yeux rouges », se souvient la comédienne.
Elle a compris que son spectacle avait respecté l'esprit des résistants et leur histoire, lorsque Raymond Casas a dit : « Elle raconte mieux la prison que moi » ou encore : « Elle le fait bien la petite ». Vendredi soir, Madeline Fouquet pensera à lui, à Pat, ainsi qu'à tous les autres qui ont participé à libérer Blois de l'envahisseur allemand. Un hommage leur sera rendu à la fin du spectacle.

Anne Richoux

Suivez-nous sur Facebook

petites annonces Annonces immobilieres annonces automobiles annonces rencontres Annonces bonnes affaires Annonces emploi marches publics Annonces legales Avis de deces
Un plan d'investissement à 57 milliards d'euros :
Journées du Patrimoine

C'est l'occasion de redécouvrir ou de visiter des sites prestigieux ou insolites. Chaque année, les Journées du ...

Les sorties du week-end à la carte

Que faire ce week-end ? Les rédactions de la Nouvelle République vous proposent une sélection de sorties ...

Festival Jazzin' Cheverny - Jazzin' Cheverny

La 10e édition du Festival Jazzin'Cheverny se déroule du 29 juin au 2 juillet 2017. Une vingtaine de concerts sont ...

Des Lyres d'été à Blois

Le Festival Des Lyres d'été revient à Blois et dans ses environs, avec près de 300 animations programmées du 24 ...

Printemps de Bourges

Retrouvez toute l'actualité du Printemps de Bourges : programme, interviews des artistes, vidéos et infos ...