Cliquez - Glissez l'icone dans votre barre des tâches pour un accès rapide Ou cliquez ici pour l'ajouter au menu démarrer
Deux-Sèvres - Niort - Fait divers

Niort : séquestré et rançonné, il est sauvé par le voisin

13/09/2017 05:30
Ils ont forcé le jeune à appeler ses parents exigeant qu'ils versent une rançon de 400 € pour la libération de leur fils. - (Photo d'archives, Jean-André Boutier)

Un jeune Niortais de 19 ans a été séquestré vendredi, par un trio d’agresseurs qui exigeaient une rançon.

 C'est un voisin, alerté par les cris qui a donné l'alerte. Vendredi, vers 18 h 15, cet habitant d'un immeuble de la rue du Bas-Paradis à Niort a entendu appeler au secours, des cris semblant venir d'un appartement situé sur le même palier.

Lorsque les policiers sont arrivés, l'occupant des lieux a ouvert sans difficulté, assurant que tout allait bien alors que l'accalmie était revenue. Mais à ce moment-là, les policiers ont eux aussi entendu des cris et sont entrés sans hésiter. Dans une chambre, ils ont découvert un jeune homme de 19 ans enfermé et battu. Il venait d'être séquestré, violemment agressé et rançonné par l'occupant des lieux, âgé de 62 ans et deux comparses âgés de 15 ans et 25 ans, tous interpellés sur place.

Cuisinier de profession, le jeune homme victime a expliqué qu'il connaissait ses trois agresseurs, mais peu pour avoir fait leur connaissance une quinzaine de jours auparavant. En début de semaine, le mardi, il était parti avec eux à Paris pour s'y amuser : hôtel, boîtes de nuit… Les dépenses sont allées bon train et le trio aurait exigé du jeune homme de régler toutes les factures, une fois les 400 € de leur budget pour ce séjour parisien épuisés. Le jeune homme se serait exécuté.

Une rançon de 400 €

Mais de retour à Niort, il a été retenu dans cet appartement, sommé de verser 400 € pour remettre à niveau les économies du trio mises à mal par la sortie dans la capitale. Des menaces y compris avec une arme, un pistolet-mitrailleur avec silencieux. Une arme factice mais la victime l'ignorait alors. Terrorisée. Ils l'ont ensuite forcé à appeler ses parents exigeant qu'ils versent une rançon de 400 € pour la libération de leur fils.

A défaut d'obtenir de l'argent immédiatement, ils s'en sont alors pris physiquement au jeune homme qui a cru sa dernière heure arriver. Lorsque les policiers sont intervenus, les agresseurs s'étaient équipés de cordelettes. Cordelettes avec lesquelles ils comptaient l'attacher avant de se « débarrasser » de lui, auraient-ils déclaré à voix haute, au moment des faits.

Jugement le 20 octobre

Victime de multiples coups, notamment sur le visage, le jeune homme a eu neuf jours d'incapacité temporaire de travail. Les deux adultes agresseurs présumés devaient être jugés lundi, en procédure de comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Niort. Mais l'affaire a été renvoyée au 20 octobre pour permettre qu'une expertise psychiatrique du plus âgé soit réalisée avant de le juger. D'ici là, il va rester en détention provisoire où il avait déjà été placé. Son comparse de 25 ans a été placé sous contrôle judiciaire d'ici l'audience. Quant au mineur, il a été mis en examen par le juge des enfants.

nr.niort@nrco.fr

Hélène Echasseriau

Suivez-nous sur Facebook

petites annonces Annonces immobilieres annonces automobiles annonces rencontres Annonces bonnes affaires Annonces emploi marches publics Annonces legales Avis de deces
LGV Tours - Bordeaux

La ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique qui reliera Paris à l’Espagne et traversera notre région ...

Immobilier et Habitat

Nos conseils pour l'achat, le financement, la construction, l'aménagement, la décoration... ainsi que tous les prix ...

Je suis l'actu - Jeunes de moins de 25 ans, à vos crayons

Vous avez moins de 25 ans, vous vous intéressez à l'actu et vous aimez dessiner. Alors, à vos crayons. Du lundi 24 ...

Présidentielle 2017

Retrouvez tous nos articles consacrés à l'élection présidentielle de 2017. Le premier tour aura lieu le 23 avril, ...

Législatives 2017

Retrouvez l'actualité des élections législatives des départements du Loir-et-Cher, d'Indre-et-Loire, de l'Indre, ...