Cliquez - Glissez l'icone dans votre barre des tâches pour un accès rapide Ou cliquez ici pour l'ajouter au menu démarrer

LGV : des retombées économiques espérées

06/07/2017 05:38
Depuis l'ouverture des réservations sur les lignes à grande vitesse du TGV Atlantique le 14 mars, deux millions de places ont été vendues. - (Photo NR)

Depuis quelques jours, l’ouverture de la ligne à grande vitesse vers Bordeaux attirent les voyageurs. En attendant les chefs d’entreprise…

On se bouscule au portillon ! Les quais de gares – Montparnasse, Saint-Pierre-des-Corps, Poitiers, Angoulême – se remplissent au passage des quatorze trains à grande vitesse qui filent en direction de Bordeaux.
A la direction de communication des voyages à Paris, les chiffres sont déjà tombés : « Les réservations ont doublé depuis mars. Le TGV Atlantique emmène désormais deux millions de passagers au lieu d'un million. On peut y voir un effet LGV… »

Cinq jours après l'ouverture de la ligne vers Bordeaux, très peu sont en mesure d'en estimer les retombées économiques. Ni le président de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau, ni le président de la chambre de commerce et d'industrie Touraine, Philippe Roussy, ne se prononcent encore. Mais, sans attendre les premiers rapports, Tours Métropole et le conseil départemental entendent bien ne pas regarder les trains passer.
La première organise une campagne de promotion par voie d'affichage. Celle-ci a démarré lundi 3 juillet et se prolongera jusqu'au 19 juillet sur environ 130 faces en hypercentre urbain et réseau tram.
Le slogan « Val de Loire, Tours l'inattendue » se décline avec les dessins du château de Villandry, du Centre de création contemporaine Olivier-Debré, de la Loire à vélo et la Guinguette.
Objectif : séduire les Bordelais. Le Département donne priorité à l'opération « Tours, Noël au pays des châteaux » sur Paris où le quai de la station Caumartin, qui dessert les grands boulevards, sera entièrement pavoisé d'affiches.
Et à Nantes qui verra ces mêmes visuels sur ses rames de tramway. « On ne se rend pas encore compte de l'effet LGV, confirme Henri Carvalho, propriétaire du château de Villandry. Mais toutes les campagnes sont incitatives. Nous avons remarqué que, cette année, beaucoup de gens venaient de Loire-Atlantique. »
Les hôteliers sont prêts à accueillir les nouveaux venus, avec leurs 7.000 chambres, dont 5.000 sur la Métropole et 540 supplémentaires en chantier. A Saint-Pierre-des-Corps, la sénatrice-maire Marie-France Beaufils souhaite que la SNCF aille plus loin encore : « Nous pouvons présenter une certaine attractivité avec une offre immobilière d'affaires intéressante. Mais la SNCF nous a oubliés. Les quais ont besoin d'être refaits, tout comme les bâtiments de la gare. Cela fait aussi partie de notre attractivité ! »

Bruno Pille

Suivez-nous sur Facebook

petites annonces Annonces immobilieres annonces automobiles annonces rencontres Annonces bonnes affaires Annonces emploi marches publics Annonces legales Avis de deces
Un plan d'investissement à 57 milliards d'euros :
LGV Tours - Bordeaux

La ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique qui reliera Paris à l’Espagne et traversera notre région ...

Immobilier et Habitat

Nos conseils pour l'achat, le financement, la construction, l'aménagement, la décoration... ainsi que tous les prix ...

Je suis l'actu - Jeunes de moins de 25 ans, à vos crayons

Vous avez moins de 25 ans, vous vous intéressez à l'actu et vous aimez dessiner. Alors, à vos crayons. Du lundi 24 ...

Présidentielle 2017

Retrouvez tous nos articles consacrés à l'élection présidentielle de 2017. Le premier tour aura lieu le 23 avril, ...

Législatives 2017

Retrouvez l'actualité des élections législatives des départements du Loir-et-Cher, d'Indre-et-Loire, de l'Indre, ...